Actualité

Pourquoi ce salon de coiffure végane refuse désormais d’être payé en cash

La gérante d’un salon de coiffure végane basé à Londres refuse désormais tout paiement en liquide.

C’en est fini de la monnaie pour Olivia Crighton, gérante du salon de coiffure végane « Glasshouse », à l’est de Londres.

Dans un Tweet daté du 28 novembre 2016, la Banque d’Angleterre annonce qu’un des composants de ses nouveaux billets de 5 £ à l’effigie de Winston Churchill et mis en circulation un mois plus tôt, contient du suif de bœuf.

Des traces de graisse de mouton seraient également relevées.

Et puis en juillet 2017, l’organisme public présente sa nouvelle coupure de 10 £ contenant elle aussi des produits d’origine animale dans son polymère plastique . La goutte d’eau qui fait définitivement déborder le vase de la patronne du salon de beauté.

Le digital comme mode de paiement

« Choquée » par ces déclarations qui  vont à l’encontre de « la philosophie de [son] entreprise », la jeune femme cherche aussitôt de nouvelles pistes de paiement.

Olivia finit par trouver et se dirige vers une rétribution « plus sécurisée pour le salon » permettant également « des opérations bancaires plus fluides ». Et depuis le 6 novembre dernier, ses clients peuvent payer leur coupe ou séance de maquillage grâce à Apple Pay ou autres cartes de crédit et American Express.

La jeune entrepreneuse n’entend pas s’arrêter en si bon chemin et reste à l’affût des innovations qui devraient changer notre quotidien au moment de passer à la caisse: paiement par reconnaissance faciale ou grâce à l’empreinte digitale.

Une pétition de plus de 138.000 signatures

Une onde de choc s’empare de toute l’Angleterre lorsque la Banque admet utiliser de la graisse de bœuf pour la fabrication de ses nouveaux billets.

 

« Je ne peux pas croire que ce billet contienne du suif animal alors que 8 % de la population est végétarienne », écrit ce twitteur en colère.

« C’est inacceptable pour les millions de végétaliens, de végétariens, d’Hindous, de Sikhs, de Jaïns et autres au Royaume-Uni », estime une pétition signée par plus de 138.000 personnes pour un retrait pur et simple de ces billets sur le territoire national.

Bientôt des billets véganes de 20 £ ?

Malgré cette vague de protestations, le directeur de l’organisme bancaire Mark Cartney, maintient les deux monnaies de 5 et 10 £ en circulation pour des raisons économiques.

Il envisage cependant que de l’huile de palme ou de coco soit intégrée dans le processus de fabrication des prochaines devises de 20 £ et des nouvelles séries de 5 £.

Pas sûr pour autant que ces composants soient plus éthiques. Qu’en diront les véganes ? Réponse en 2020 !

Retrouvez toutes l'actualité sur les alternatives végétales sur notre page Facebook.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s