Gastronomie

Et si vous mettiez du « Jean-Michel », « Jocelyne » ou du « Perico » sur votre table de Noël ?

Une artisane bretonne met ses talents culinaires depuis sa ferme au service de la fromagerie et charcuterie d’ici et d’ailleurs. Et le tout avec beaucoup d’humour et en version végétalienne, of course !


Aurélie Préaubert, 40 ans, a installé son laboratoire de cuisine dans son corps de ferme à quelques encablures de Morlaix. Elle y « confectionne de la « charcuterie » et des « fromages » qui peuvent être intégrés dans des recettes ou être dégustés tels quels », nous confie-t-elle.

rouleau2
Le rouleau espagnol est « parfait sur une quiche ou une pizza, en sandwich ou tout simplement à picorer pour l’apéro, avec le piment fumé du chorizo qui sent bon l’Espagne » (Photo Aurélie Préaubert)

Parmi « ses produits cuits doucement (de 65 à 85°) et salés au sel de Guérande » que l’on peut commander directement sur son site « miaoum-vg« , trois d’entre eux nous interpellent particulièrement avec leurs appellations humoristiques et évocatrices le « Jean-Michel », le « Jocelyne » et le « Perico ».

Cohen, Porcher et Perico Légasse passent sur le gril

C’est qu’Aurélie sait envoyer des petits pieds de nez aux personnalités végéphobes avec les petits noms qu’elle attribue à ses préparations.

Et la liste débute avec le célèbre nutritionniste Jean-Michel Cohen, qui se voit hériter d’un pâté aux trois légumineuses avec lequel les carences sont peu probables et les saveurs bien présentes. Qu’il soit donc rassuré.

jm
Le « Jean-Michel », un délicieux pâté aux trois légumineuses, agrémentées d’oignons mijotés au piment fumé et d’une pointe de tomate. (Photo Aurélie Préaubert)

Elle poursuit avec la sociologue de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) et grande prêtresse de l’élevage Jocelyne Porcher, qui se voit affublée d’une saucisse aux herbes de Provence façon chipolata. C’est bien envoyé à l’ancienne éleveuse de cochons!

la jocelyne
La Jocelyne aux herbes de Provence légèrement relevée au piment fumé, avec seulement 5 % de matière grasse ! (Photo Aurélie Préaubert)

Et termine avec un foie gras au nom du journaliste et critique gastronomique Perico Légasse, qui estime qu’« un réveillon végétal se résume à « des carottes râpées et au lit à 20 h ».

perico
« La terrine de fête façon foie gras pour des tables gourmandes qui laissent les canards faire coin-coin ! » (Photo Aurélie Préaubert)

De sous-titreuse pour les sourds à cuisinière végane

A 35 ans, cette diplômée en anglais et ancienne sous-titreuse pour les sourds et malentendants à la télévision, se convertit au végétalisme, quelques heures seulement après avoir visionné des vidéos sur la maltraitance animale notamment dans l’industrie laitière et avicole.

Aussitôt elle manifeste et apprend à cuisiner, mais se rend compte que le militantisme se résume bien souvent à des coups d’épée dans l’eau.

crème de lupin
« Crème de lupin pour napper vos petites pommes de terre, garnir des lasagnes ou se faire une bonne fondue » (Photo Aurélie Préaubert)

Ni une ni deux, elle décide de mettre son art culinaire acquis progressivement au service des animaux en proposant des « alternatives impérativement sans légumes ni graines germées », complète t-elle. Et voilà comment est née officiellement miaoum-vg en 2016.

Et maintenant dans sa ferme où elle vit entourée de huit chèvres sauvées de l’abattoir, huit chats sortis de la rue et un gros chien, elle laisse libre cours à sa créativité qui ne manque vraiment pas de sel.

Les gourmands, rassurez-vous, les délices sucrés ne sont pas oubliés avec notamment des guimauves à la fleur d’oranger uniquement disponibles en vente directe.

Où la trouver ?

Vous pouvez directement vous fournir à la ferme en téléphonant au 09 84 32 94 15, soit en lui envoyant un message avec ce formulaire de contact. Vous pouvez également  commander par Internet. Attention, les commandes de Noël seront closes le vendredi 8 décembre.

Et si vous avez la chance d’habiter ou de passer du côté de la Bretagne, vous pourrez admirer ses étals les 2 et 3 décembre prochains au marché de Noël éthique de Mont-Dol (35), à la Vegan Place de Lorient (56), le 16 décembre ou sur le marché de Plestin-les-Grèves (22) tous les dimanches matins.

 

Retrouvez toute l'actualité sur les alternatives végétales sur notre page Facebook.

Vous aimez cuisiner et vous vendez vos produits, n'hésitez pas à nous contacter par courriel

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s