Innovation

Comment ce distributeur automatique de menus véganes se préoccupe de votre santé

Une start-up a mis au point un distributeur automatique de menus véganes qui pourrait bien révolutionner les repas pris sur le pouce. 

Aujourd’hui, on vous présente le Cupboard, cette machine de distribution automatique de nourriture végane pas tout à fait comme les autres avec son p’tit truc en plus. Eh oui ! cette « vending machine », implantée dans des bureaux à San Francisco, se préoccupe avant tout de la santé de ses consommateurs selon leurs conditions physiques.

Un algorithme comme chef cuisinier et nutritionniste

Comment ? Grâce aux mathématiques ! Lamiaa Bounahmidi, fondatrice et Pdg de la start-up Loolys à l’origine du Cupboard, explique qu' »aujourd’hui, notre alimentation permet de prévenir 80 % des maladies métaboliques : diabète, troubles cardio-vasculaires, dépression… Nous générons [donc] des recettes à partir d’un algorithme basé sur des recherches scientifiques en alimentation »

Prenons l’exemple d’«une femme enceinte qui a un besoin nutritionnel en fer trois fois plus important qu’un individu lambda » et qui souhaite manger sainement et rapidement. Grâce à cette vending machine, elle va pouvoir saisir ses informations personnelles – allergie aux noix, hypoglycémie, le fait d’attendre un enfant… – directement sur la machine ou sur une application  pour qu’aussitôt, trois ou quatre choix de plats lui soient proposés.

Une fois le repas acheté en ligne, la future maman dispose de 8 heures pour aller le récupérer au distributeur en scannant un QR code. Le tout est servi dans des tupperwares en verre réutilisables et non facturés grâce à un bon retour des contenants (95%). Se restaurer lui coûtera pas moins de 7$.

Au menu : salade aubergine et falafels de quinoa ou encore mousse au chocolat saupoudrée d’amandes

Bientôt un partenariat avec les assureurs 

Pour l’entrepreneuse d’origine marocaine, arrivée aux Etats-Unis voilà 3 ans, s’associer prochainement avec les assureurs lui parait être une évidence: « mieux vaut qu’ils payent des repas sains à leurs clients diabétiques plutôt que de rembourser trente ans d’insuline ! ».

À quand ce type de machine en France ?

(Photo Facebook Cupboard)
Que pensez-vous de cette innovation ? Donnez-nous votre avis sur notre page Facebook.

 

un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s