Actualité

Le prince saoudien Khaled bin Alwaleed va ouvrir des cafés-restaurants véganes au Moyen-Orient

D’ici à 2020, dix cafés-restaurants devraient sortir de terre dans plusieurs pays du Moyen-Orient. C’est le vœu du prince saoudien Khaled bin Alwaleed.

Le prince saoudien pro-végane et écologiste convaincu, Khaled bin Alwaleed, 38 ans, a annoncé sur sa page Facebook son intention d’ouvrir un minimum de dix cafés-restaurant véganes au Moyen-Orient d’ici à 2020.

Son objectif : réduire les cas d’obésité dans cette partie du monde.

«Notre région comprend des pays faisant partie du top 10 avec le plus d’obèses au monde. C’est fou et c’est franchement une blague que nous ayons atteint ce niveau. Je ne dis pas que l’ouverture de 10 restaurants résoudra ce problème, mais vous feriez mieux de croire que c’est un pas dans la bonne direction», a t-il-expliqué

Rappelons qu’il y a cinq ans, le prince était lui-même obèse (110 kg) et prenait des en permanence médicaments anti-cholestérol. Grâce à son changement d’alimentation vers le véganisme, le richissime homme d’affaire est revenu à un poids normal.

Huit villes de six pays devraient donc voir des cafés-restaurants véganes sortir de terre: Liban, Jordanie, Arabie saoudite (trois), Koweït, Bahreïn (deux), Emirats arabes unis (deux).

26840978_1651658561580559_7107261265444488454_o
(Capture d’écran Facebook Khaled bin Alwaleed)

Voilà encore une bonne nouvelle en ce début d’année. On a hâte de découvrir les menus des premiers restaurants.

(Image Facebook Khaled bin Alwaleed Alsaud)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s