Actualité

Une étude américaine confirme les bienfaits du véganisme sur le diabète

Une étude américaine confirme qu’une alimentation riche en végétaux et en fibres prévient les risques de diabète et de pré-diabète.

L’étude publiée dans la revue Nutrients, parue ce mardi 13 février, confirme les bienfaits du véganisme sur le diabète, une maladie chronique qui touche un adulte sur onze dans le monde.

Des végétaux et de la B12

Les sujets étudiés, âgés de 25 à 75 ans et dont l’IMC (Indice de Masse Corporelle) indique une obésité normale à morbide, ont suivi un « régime » végane sur 16 semaines. La part part belle a été faite aux légumes, fruits, légumineuses et graines entières. Les matières grasses étaient limitées de 20 à 30 grammes par jour. Néanmoins, aucune restriction sur les limites caloriques n’a été posée. Leurs niveaux d’activité physique habituel ou prise de médicaments sont restés inchangés. Seul, un supplément de vitamine B12 leur a été fourni. Enfin, précise l’étude, la consommation d’alcool a été limitée à un verre par jour pour les femmes contre deux pour les hommes.

Et les résultats sont sans appel ! Comparativement au groupe témoin qui n’a rien changé à ses habitudes alimentaires, les chercheurs ont établi que les participants à l’étude qui ont suivi une alimentation exclusivement végétalienne, ont vu leur sécrétion d’insuline stimulée par leurs repas ainsi qu’une augmentation de la sensibilité au glucose des cellules bêta. Ils ont également vu une diminution de la glycémie que ce soit pendant le jeûne comme pendant les repas.

« Si rien ne change, la prochaine génération vivra moins longtemps que ses parents »

L’étude montre également une perte de poids, y compris de masse grasse associée aux maladies cardiovasculaires et une amélioration de la fonction des cellules bêta du pancréas.

« Le diabète de type 2 affecte environ 30 millions d’Américains (4 millions en France, NDRL), et 84 millions de personnes souffrent de prédiabète« , explique le Dr Hana Kahleova, auteure de l’étude.

« Si rien ne change, notre prochaine génération, la première à avoir une vie plus courte que celle de ses parents, est en difficulté et un tiers des jeunes Américains vont développer du diabète au cours de leur vie. Heureusement, cette étude ajoute une preuve que l’alimentation est vraiment un remède et que consommer un régime sain à base de fruits et légumes peut faire beaucoup pour prévenir le diabète. », termine le Dr Hana Kahleova.

Des études ont déjà démontré les bienfaits d’une alimentation végétalienne sur la prévention du diabète de type 2 voire même de le renverser. Il avait également été établi qu’elle entraîne une perte de poids, une amélioration du cholestérol, une baisse de la pression artérielle et une diminution des maladies cardiovasculaires.

* Photo Pixabay
Retrouvez toute l’actualité sur les alternatives végétales et les belles histoires sur notre page Facebook

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s