Actualité

Et la ville la plus vegan friendly du monde est…

En 2017, le site Happy Cow publiait son classement des villes les plus vegans du monde. Et c’est une commune européenne inattendue qui fait partie du haut du tableau. 

Arrivée en 3e position du classement derrière Berlin et Los Angeles, Varsovie se présente comme étant la ville la plus paradisiaque du monde pour les vegans et végétariens.

La raison : la capitale polonaise compte une quarantaine de restaurants, mais aussi deux épiceries vegans, sans gluten et bio.

Et preuve que l’alimentation non carnée grignote de plus en plus de terrain avec le Wegeguru, le dernier né des restaurants végétaliens que compte Varsovie. Cet établissement qui a ouvert ses portes l’an dernier, à deux pas du Plac Zbawiciela, la place la plus animée où se réunissent tous les jeunes varsoviens, ne désemplit pas de midi au soir. Pas moins de 200 repas sans gluten, ni glucose et biologiques sont servis chaque jour par sa quarantaine d’employés.

Un succès si fulgurant qu' »on sera bientôt à l’étroit« , confie à Slate.fr, Hanna Halek, responsable de cet établissement. «Nos aliments sont certifiés “vegan” par V-Label –un label que nous sommes les seuls à posséder à Varsovie avec les collègues de Beirut, un restaurant moyen-oriental à proximité», s’enorgueillit-elle.

 

Les enseignes varsoviennes rivalisent de créativités

« Je suis allé à Nice, il y a peu. Je me suis rendu compte que les restos vegan se comptent sur les doigts d’une main, là-bas. Il étaient tous de type falafels ou burgers, et vraiment chers. On est bien mieux lotis à Varsovie », commente pour sa part ce jeune varsovien de 35 ans qui comme 7% de ses concitoyens, est passé au régime végétalien. Selon une étude de la société d’analyse Mintel réalisée en 2017, 11% des citoyens polonais âgés entre 25-34 ans se dit désormais vegan.

Ramens, sushis, houmous, falafel, burger, mais encore kebab, pizza, burritos ou grands classiques polonais revisités (pierogi, viande panée…): les enseignes rivalisent de créativité en centre-ville pour attirer le chaland, à moins de cinq euros le déjeuner.

Le véganisme dépasse largement l’effet de mode en Pologne. Loin de se circonscrire à la capitale, il touche grandes et petites villes de province, à l’image de Cracovie, Wrocław, Poznań ou même Zielonia Góra

Il y a donc encore beaucoup d’efforts à fournir en France et en particulier dans les petites provinces telles que Nice pour espérer un jour être dans le haut du tableau d’Happy Cow.

*Photo Pixabay
Retrouvez toute l’actualité sur les alternatives végétales sur notre page Facebook.

 

un commentaire

  1. « Arrivée en 3e position du classement derrière Berlin et Los Angeles, Varsovie se présente comme étant la ville la plus paradisiaque du monde pour les vegans et végétariens. »

    Ca veut dire quoi, cette phrase ?… C’est la 3ème ou c’est la première ? Ou c’est la troisième qu’on fait passer arbitrairement en première position ?
    Y a un problème de logique quelque part.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s