Innovation

VIDEO. Le premier faux steak ultra-réaliste du monde va bientôt débarquer en France

Une société néerlandaise va mettre progressivement sur le marché européen le premier steak 100% vegan ressemblant au vrai. Et c’est une première mondiale.

Le groupe Vivera spécialisé dans les alternatives à la viande, distribue depuis le 21 mai dans 400 supermarchés Tesco du Royaume-Uni son steak 100% vegan. Et c’est une première mondiale!

Ce produit qui au goût, à l’odeur et même à la texture, ressemble presque trait pour trait à un véritable steak, a été élaboré principalement à partir de soja et de blé.

« Un grand nombre de végétariens, vegans et flexitariens manifestent depuis des années leur intérêt pour ce genre de produit. Avec sa percée sur le marché et sa production à grande échelle, beaucoup de consommateurs vont pouvoir goûter ce produit très savoureux à base de plantes. Le fumet, le goût et la texture le distinguent à peine du steak véritable et nous sommes persuadés que ce produit répondra aux besoins de nombreux consommateurs », déclare Gert Jan Gombert, directeur commercial chez Vivera.

 

Si obtenir le goût et l’odeur a déjà été un gros défi pour l’équipe d’ingénieurs, répliquer la texture l’a été davantage. Et le directeur commercial ne s’en cache pas : « nous avons passé beaucoup de temps à reproduire ce caractère qui va de pair avec le boeuf » 

Vivera croit tellement en son steak ultra-réaliste qu’elle compte en fabriquer « plusieurs millions d’unités en 2018 ».

Outre le Royaume-Uni, le produit sera disponible dans d’autres chaînes de grandes surfaces aux Pays-Bas à partir de juin 2018, et en Allemagne, en France et en Italie au second semestre 2018.

Retrouvez toute l’actualité sur les alternatives végétales sur notre page Facebook.

un commentaire

  1. La chose est intéressante. Cependant il faut bien reconnaître que, le temps passant, on ressent de moins en moins le « besoin », « l’envie » (?), de simili-viande(s), d’imitation(s), donc de ce genre de produit, tout comme de véritable chair animale obtenue in vitro pourrait être considérée compatible avec les exigences du véganisme. C’est plus le genre de produits qui pourront aider à démocratiser le végétal et participer à la libération animale en fait, donc plus pour omnis se véganisant et récent-e-s véganes.
    Maintenant la question est : oserons-nous tout de même y goûter ? est-ce nécessaire à notre niveau ?
    K&M

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s