Actualité

Bientôt des repas vegans dans les restos U à Strasbourg?

Dans une lettre ouverte, des associations d’étudiants réclament au Crous de Strasbourg d’instaurer quotidiennement des repas végétaliens. Après le rejet par les députés de l’instauration de menus végétariens dans les cantines, seront-ils entendus?

Depuis le mois d’avril, le restaurant universitaire Paul Appell propose tous les mercredis seulement un menu 100% vegan. Un bon début certes mais l’association Assiettes Végétales souhaiterait que le CROUS de Strasbourg ose davantage en instaurant ce type de menu chaque jour.

« Un menu végétalien résout la question épineuse sur la laïcité » 

Cette ONG qui souhaite démocratiser les repas à base de végétaux et partout en Alsace, a donc adressé conjointement avec une dizaine d’associations d’étudiants, une lettre ouverte à la directrice du CROUS de Strasbourg.

Le texte demande donc l’instauration d’une alternative vegan quotidienne.

Parmi les arguments avancés les répercussions de l’élevage sur le climat, les sols mais aussi sur les animaux et la santé.

Autre objectif mis en avant: « Un menu d’origine végétale est adapté à toutes les croyances, pratiques alimentaires et philosophies, il est le menu du vivre-ensemble par excellence et permet de résoudre des questions parfois épineuses sur la laïcité dans la restauration collective.  « 

« Ce n’est pas de la science-fiction, ça existe déjà en France »

« Puisque le CROUS est d’accord pour des menus végétariens, autant aller jusqu’au bout de la logique, en mettant en place des menus végétaliens, explique Cyril Ernst, membre fondateur d’Assiettes Végétales à France 3D’autant que cela permettrait d’inclure davantage de personnes et de pratiques. On ne demande pas un menu de remplacement mais bien une alternative, pour laisser le choix à tout le monde, sans imposer de manger des produits d’origine animale comme c’est le cas actuellement. »

Et il enfonce le clou: « Des restaurants universitaires le font déjà à Lille ou Besançon. Ce n’est pas de la science-fiction, ça existe déjà en France. Ce n’est pas la mer à boire. »

S’il ne s’attend donc pas à une mise en oeuvre immédiate, il souhaite toutefois que le CROUS réfléchisse à la question et qu’il mette en place un calendrier pour une instauration future.

Une campagne de sensibilisation sera mise en place pour la rentrée 2018. En attendant, si vous souhaitez faire infléchir le CROUS, Assiettes Végétales a d’ores et déjà mis en ligne une pétition.

un commentaire

  1. Fiers de ma ville , Strasbourg est toujours en avance et plus ouverte que les autres ! Quel joie de voir votre article ! Je fais parti des fervants véganes de notre ville européenne, dur dur d’étre étudiant et manger des supers aliments à strasbourgs même avec la super aide des véganes de papilles détendues 😀
    Super info !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s