Actualité

Le festival vegan de Calais devrait finalement avoir bien lieu

L’association organisatrice du festival vegan de Calais, avec le soutien d’association antispécistes a saisi la justice pour annuler la décision de la ville. La justice lui donne raison.

Coup de théâtre ! Le premier festival vegan de Calais devrait bien se tenir, ce samedi 8 septembre, au forum Gambetta.

« Nous avons décidé de saisir le tribunal administratif de Lille d’un référé-liberté pour contester l’annulation du festival. Plusieurs organisations, parmi lesquelles l’association L214, sont parties au recours », annonce Farplace, l’association organisatrice du « Calais Vegan Festival.

D’autres associations et commerçants sont aussi partie prenante.

Ils souhaitaient le maintien du festival. La justice leur a donné raison ce mardi et condamne la Ville à verser à l’association L214 la somme de 1.500 euros.

« Ces tensions n’ont pas dépassé la simple polémique »

Le juge estime que la commune de Calais « n’apporte pas d’autres éléments que des articles de presse relayant les tensions entre les défenseurs des animaux et les organismes de défense de commerçants d’aliments d’origine animal ou de chasseurs. Or ces tensions n’ont pas dépasse la simple polémique ».

De plus, l’annonce selon laquelle un barbecue géant tenu par des chasseurs et des éleveurs devant l’enceinte du festival avec le souhait d’éviter les violences ne justifie pas l’annulation de la manifestation.

Il estime également que d’autres manifestations identiques ont eu lieu un peu partout en France sans qu’aucun incident n’ait été a déplorer. Farplace qui a également prévu un service d’agents de surveillances privés le convainc davantage dans sa décision.

Une atteinte grave à la liberté d’expression caractérisée

Mais surtout, il estime que la Ville est tout à fait à même de pouvoir répondre efficacement aux « troubles de l’ordre public » s’ils devaient avoir lieu comme le laissait entendre le communiqué de Calais.

En conclusion, le juge des référés considère que la décision d’annulation du « Calais Vegan Festival » constitue une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés d’expression, de réunion et du commerce et de l’industrie.

Rappelons que le premier festival vegan de Calais qui devait se dérouler, ce samedi 8 septembre au Forum Gambetta, a été annulé, fin août par la mairie de Calais en raison de « menaces de troubles à l’ordre public » et de risque de débordements. Une décision qui n’a pas manqué de défrayer la chronique.

Bon festival à tous !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s