Actualité

Pourquoi les « chasseurs et les éleveurs » renoncent à leur barbecue géant à Calais (et ce n’est peut-être pas la vraie raison)

Un barbecue géant devait se tenir devant le festival vegan de Calais mais les opposants aux vegans ont dû renoncer. Leur explication est-elle réelle ou masque-t-elle la vraie raison au renoncement?

Le bras de fer se poursuit entre les vegans et le comité de « défense pour la liberté des choix de vie des habitants en Hauts-de-France ».

Après la décision de justice autorisant la tenue du festival vegan à Calais, ce samedi 8 septembre, les représentants des fédérations régionales et locales de bouchers, poissonniers, chasseurs et agriculteurs, regroupés au sein du comité, appellent à une contre-manifestation pour combattre « l’extrémime vegan ».

Un barbecue géant doit se tenir devant l’entrée du Salon, au Forum Gambetta. Mais voilà, nouveau coup de théâtre, ils renoncent.

>>RELIRE. Festival vegan de Calais: les « chasseurs et les éleveurs » contre-attaquent.

Le barbecue finalement annulé

C’est dans un communiqué de presse publié le 6 septembre que Jean-Michel Taccoen, conseiller régional  LR, annonce l’abandon de cette « manifestation pacifique ».

Il justifie cette annulation en ces termes: « nous avons appris que des groupuscules de casseurs souhaitaient se joindre aux manifestants pacifiques. »

De peur que d’éventuels affrontements éclatent et ne souhaitant pas nuire ni à l’image des « artisans métiers de bouche, éleveurs, agriculteurs et pêcheurs », et ni à celle de la ville de Calais qui sort tout juste de la crise migratoire, il préfère donc renoncer.

Un rassemblement non déclaré en préfecture

Mais est-ce la véritable raison? La préfecture du Pas-de-Calais affirmait mercredi soir ne pas avoir eu connaissance de « déclaration de rassemblement » et devait se rapprocher des organisateurs de cette « contre-manifestation ».

Rappelons que pour qu’une manifestation soit légale, elle doit être annoncée, en préfecture, trois précédant l’événement.

Ces groupuscules existent-ils vraiment ou est-ce la préfecture qui a eu raison des intentions des opposants aux vegans?

Quoi qu’il en soit, une conférence de presse en présence du représentant des Bouchers-Charcutiers-Traiteurs des Haut de France Laurent Rigaud et de celui des chasseurs, Willy Schraen, est maintenue.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Donnez-nous votre avis sur notre page Facebook.
*Crédit photo : Fotolia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s