Actualité

PHOTOS. Succès fulgurant pour les viennoiseries vegans d’une Française à San Francisco

Une jeune française se lance dans la boulangerie vegan. En un an, ses viennoiseries s’arrachent littéralement comme des petits pains partout où elle passe à San Francisco. 

The French Vakery ça ne vous dit sans doute rien, ici, en France mais à San Francisco, on connaît et même très bien!

La créatrice de l’enseigne, Elise Duplechan vit une véritable success story avec ses viennoiseries françaises vegans. Et preuve en est avec son stand très rapidement « sold out » et une énorme file d’attente dans tous les marchés et festivals de San Francisco où elle se rend.

« les croissants sont arrivés en tête de liste »

Tout commence quand elle adopte le régime vegan pour une vie plus saine mais surtout quand elle foule pour la première fois le sol californien. Dès son arrivé, il y a un an, cette ancienne coiffeuse à Rio, au Brésil « cherchait un autre domaine dans lequel [elle] pouvait mettre [ses] compétences à profit de business developer », et [elle] voulait que ce soit en rapport avec la cuisine française ». 

C’est en participant au Vegan Street Fair que le déclic se fait: « “Le stand où la file était la plus longue vendait des donuts! Au départ, je trouvais que c’était tellement basique comme concept, puis l’idée a fait son chemin: j’ai réfléchi égoïstement à ce qui me manquait le plus dans mon alimentation vegan, et les croissants sont arrivés en tête de liste. J’allais pouvoir allier mes origines françaises à mon mode de vie vegan et en faire un business. »

36494506_181856735826902_566166596163207168_n
Des pains au chocolat qui n’ont rien à envier à leur version traditionnelle (Photo Francebook The French Vakery)

L’ancienne coiffeuse se reconvertit en apprentie boulangère autodidacte en visionnant des vidéos YouTube et en se remémorant les bonnes recettes distillées par sa mère et sa grand-mère. C’est là que l’aventure The French Vakery débute. Et elle ne s’en cache pas, elle a « dû  faire beaucoup d’essais avant d’arriver à un résultat satisfaisant: la pâte feuilletée levée nécessite plusieurs jours de fabrication, et cela [lui] a coûté plusieurs tournées pour trouver la bonne composition et la cuisson parfaite. »

Et comme tout bon vegan qui se respecte, Elise Duplechan accorde un soin particulier au choix de ses ingrédients : « Tous les ingrédients que j’utilise sont bio et vegan. On me demande souvent ce que j’utilise à la place du beurre: j’utilise de la margarine à base d’huiles végétales, de coco ou de noix de cajou.

« Si j’en faisais 500, je les vendrais tous »

La production de The French Vakery se résume à quelques produits-phares: Croissants, pains au chocolat, beignets fourrés à la compote de pommes ou à une pâte à tartiner faite maison façon Nutella. Cette pâte est également proposée à l a vente.

“Je ne lésine pas sur la garniture, en particulier la crème d’amandes dans les croissants aux amandes ou la crème pâtissière dans les pains suisses.

40321021_225589378120304_4062329709512359936_n-e1540902792175.jpg
Des torsades au Nutella fait maison bien croustillants (Photo Facebook The French Vakery)

Ses viennoiseries s’arrachent littéralement comme des petits pains dans tous les marchés et festivals qu’elle écume depuis le mois de juillet dernier. “J’en fabrique en général 200-300 par événement: si j’en faisais 500, je les vendrais tous, sourit l’entrepreneuse. Mais je suis seule à travailler, avec une cadence souvent infernale: je dois travailler la nuit pour cuire mes viennoiseries vers 3-4 h du matin et ainsi garantir leur croustillant.

Des propositions à Dubaï et Los Angeles 

Malgré l’arrivée imminente d’un bébé, Elise Duplechan fourmille d’idées pour l’avenir de The French Vakery: “Je veux former des équipes afin d’essaimer The French Vakery, un peu à la manière de l’enseigne Paul en France. J’ai aussi le projet de faire des pâtisseries pour des mariages, ou des gros événements, en mettant en valeur les classiques de la gastronomie française, comme les mille-feuilles, le Paris-Brest, le Trianon…

Elle a également déjà reçu de nombreuses propositions pour ouvrir des boulangeries à Dubaï et à Los Angeles, un projet qui n’est pas à l’ordre du jour.

34778994_168501613829081_7759963188891746304_n
Des croissants plus qu’appétissants (Photo Facebook The Frenck Vakery)
*Elise Duplechan (à gauche) souhaite former des équipes pour créer une franchise à l’image de Paul en France (Photo Facebook The French Vakery)

Savoir+
The French Vakery sur Facebook et Instagram

Retrouvez toutes l’actualité sur les alternatives végétales sur notre page Facebook. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s