Actualité

Son opération coup de poing pour libérer des lapins est un fiasco et manque de virer au drame en Espagne

Une activiste britannique a libéré des lapins dans une ferme en Catalogne. L’opération commando s’est révélée être un fiasco faisant 100 morts animales et a dégénéré avec des coups de feu à l’encontre de la militante. Un drame humain a été évité de justesse.

Dimanche dernier, celle qui se fait appeler « Mythical Mia », une influenceuse britannique, également militante vegan, ayant plus de 40.000 abonnés sur Instagram a mené une opération commando dans une ferme en Catalogne (Espagne). Sa mission: sauver des lapins.

Accompagnée de quinze activistes, elle est parvenue à libérer 16 de ces animaux dans la nature avant que l’opération ne dégénère.

Sur un post publié sur Instagram, ce même jour, la militante affirme avoir été  la cible du fermier « très agressif ».

Selon Mia, l’agriculteur aurait tenté de frapper les activistes sur place. Mais les choses se seraient enchaînées lorsque l’homme les aurait pris en chasse sur l’autoroute. Il les aurait forcés à s’arrêter grâce à d’autres véhicules effectuant un barrage. Le ton serait monté et les forces de l’ordre ont dû intervenir.

Mais voilà, l’intervention policière n’a pas suffit à calmer les esprits. Alors que les activistes avaient repris la route, les occupants d’une voiture aurait ouvert le feu du côté de la vitre de Mia. « La fenêtre a explosé devant ma figure et je me suis retrouvée le visage en sang à cause des débris. Nous sommes actuellement à l’hôpital, nous irons ensuite au commissariat de police pour porter plainte », explique-t-elle sur sa publication Instagram.

100 lapins condamnés à mort

L’affaire aurait pu en rester là mais sans le savoir l’instagrammeuse a envoyé près de 100 lapins à la mort.

D’après « La Vanguardia », un quotidien local catalan, la majorité des animaux libérés par la jeune Britannique et ses acolytes venaient de mettre bas. Les bébés privés de leurs mères ne pouvant pas se débrouiller seuls ont dû être euthanasiés.

Selon un rapport vétérinaire, la mission commando a également provoqué la mort de cinq autres lapines gestantes.

Le médecin fait aussi état de fractures à la colonne vertébrale découvertes sur d’autres animaux.

Enfin, plusieurs femelles ont fait des fausses couches dues au stress engendré par l’opération de sauvetage.

Avant l’assaut des activistes, la ferme de Gurb comptait plus de 3.000 lapins, dont 700 devaient mettre bas trois jours plus tard.

Photo capture d’écran Instagram

(2 commentaires)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :