PHOTOS. Deux étudiantes biologistes créent le premier œuf français entièrement vegan

Deux étudiantes françaises sont parvenues à recréer un œuf sans poule, ni coq et ni couvaison. Cette innovation devrait redonner le sourire aux personnes intolérantes ou allergiques mais aussi aux vegans qui affectionnaient particulièrement ce produit.

Sheryline Thavisouk et Philippine Soulères fraîchement diplômées de l’Ecole de biologie Industrielle (EBI) de Cergy-Pontoise, sont parvenues à créer un oeuf  « vegan-compatible » baptisé « Les Merveilloeufs ». Ce produit est « entièrement composé de matières végétales et minérales », expliquent-elles sur le site Internet ouvert depuis le 22 novembre.

Ces oeufs peuvent être consommés sans aucun risque pour les personnes allergiques et ou intolérantes aux oeufs. De quoi donc leur redonner le sourire pour mitonner des plats qui requiert l’utilisation de cet ingrédient.

L’idée de cette innovation est née dans le cadre de leur master de biochimie avec la mise en place d’un projet en guise « d’exercice destiné à sensibiliser les étudiants à la création, à développer des projets entrepreneuriaux », explique dans les colonnes du Monde Laurence Taupin, professeure de marketing à l’EBI.

fgsdfsdf
Photo Charlotte EVRARD

 

« Le véganisme est en pleine expansion », expose Philippine encore au Monde. « Et nous avons réalisé que ce qui manquait le plus dans le quotidien alimentaire des personnes véganes, c’est l’œuf, un aliment qu’on peut retrouver dans chaque repas, du petit déjeuner au dîner, dans les plats sucrés et salés. Nous avons décidé d’en faire un. Une idée un peu folle », poursuit Sheryline.

Après une cinquantaine d’essais, les étudiantes ingénieures tiennent la recette miracle.

Depuis, les deux innovatrices ont remporté un franc succès au concours Pépite (Pôle étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat) qui vise à susciter des vocations d’entrepreneurs chez les étudiants. Et ça marche ! Elles « ont décidé de se lancer à 100% dans l’aventure » et « intègrent Station F, à Paris, le plus gros campus de start-ups au monde pour faire éclore leurs merveilleuses idées », peut-on lire sur la page Facebook de la jeune pousse..

74214491_102468434566652_6992718919853146112_o
Photo Charlotte EVRARD

Le produit est absolument bluffant à la présentation : une boîte d’œufs classique qui contient des coquilles qui imitent l’originale, dotées d’une petite languette pour les ouvrir. Le clou du spectacle: l’intérieur avec son albumine et son jaune qui forcent l’admiration.

Ces œufs ne sont, pour l’heure, pas encore commercialisés mais les deux co-fondatrices de la start-up « espèrent qu’ils le soient bientôt »

Photo de Une: Charlotte Evrard.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s